Réflexions pour sortir de la
Vème RIPOUblique... ANTI-Française...

(avis :  pour des raisons d'urgence et de réactivité, cette page est éditée sous la pleine et entière responsabilité du président et n'engage pas la responsabilité des membres ou du bureau de l'association)

Résumons la situation
du "crime Covid"...

en sept points... (27/01/2021)

  • Une nouvelle proposition de plusieurs "groupes résistants" propose un manifeste à signer, et annonce la création d'un "Conseil Scientifique Indépendant", (nous approuvons totalement, mais c'est pour quand ?).
  • "Laissons les médecins prescrire" a été créé en mars 2020 par Mme le Dr Wonner et d'autres médecins, et pourtant,
  • A ce jour (10 mois après !) les autorités continuent à dissimuler et interdire les (nombreux) traitements possibles (avec la complicité absolue des meRdias-complices), ce qui leur permet de gonfler les chiffres inquiétants, sans même parler de tous leurs mensonges sur le sujet (tests/cas, hôpital/réa, contagiosité/danger...) et donc...??
  • 200 à 300 citoyens meurent chaque jour de ce défaut de soins qui auraient pu en sauver la majorité, ...200 à 300 par jour...
  • Le Dr Fouché, dont les analyses et alertes sont totalement honnêtes, pertinentes, indiscutables, ne parle, comme possibilité de réaction citoyenne, que de "non-violence" sans aucune proposition concrète d'action rapide (mais on meurt tous les jours).
  • Aucun autre "résistant" de premier plan (Raoult, Perronne, Toussaint, Toubiana, Delépine...) ni les avocats déjà chargés de certaines actions (di Vizio, Brusa, et d'autres...) n'offre de proposition possible pour sauver immédiatement ces citoyens littéralement sacrifiés par nos dirigeants criminels, (ils se défendent d'abord, notamment, contre un Conseil de l'Ordre corrompu jusqu'à la moëlle, mais sans oser contre-attaquer par des plaintes en bonne et due forme !).
  • Et la ruine évidente du pays est LE dommage "collatéral" dûment organisé par ces criminels promoteurs du N.O.M.

Du coup, on fait QUOI ?

Cela fait déjà 9 mois (voir en bas de cette page) que notre association suggère les plaintes comme premier moyen d'action ;  mettre le désordre dans la rue, et se faire éborgner par nos dictateurs ne nous semble ni efficace, ni souhaitable.  Mais nous manquons encore au plan national de l'audience Réunionnaise de nos débuts (grâce à Radio Freedom et ses animateurs), et l'ensemble des messages postés sur tous les groupes résistants des réseaux sociaux ont glissé sous l'immobilisme confortable de la majorité des électeurs soumis.
Francis Lalanne vient de lancer une vigoureuse et courageuse campagne personnelle de contestation avec le même programme que nous :  Actionner la JUSTICE contre les corrompus et criminels qui nous gouvernent, mais le psychotique immature qui préside ne doit en aucun cas être le seul visé !!  Tous les ministres et "conseillers spéciaux" (dont les conflits d'intérêts sont soigneusement cachés), et tous les autres complices doivent être ciblés.
Alors nos propositions en 5 étapes sont les suivantes :
  1. Déposer des plaintes multiples, co-signées par des milliers de citoyens, devant toutes les juridictions possibles, (avec l'appui des juristes déjà en action sur certains points précis).
  2. Obtenir le soutien/appui des médecins lorsqu'ils ne peuvent pas le faire eux-même (contre le Conseil de l'Ordre ?).
  3. Demander le soutien des 4200 juges élus-citoyens (prud'hommes), leur simple avis est totalement légitime.
  4. Déposer aussi ces plaintes contre les meRdias-complices et leurs "journalistes-serpillières" qui sont les véritables "collabos" des criminels en chefs. Leur complicité dans la diffusion de mensonges d'Etat au détriment du pays et des citoyens ne peut rester impunie.
  5. Une fois protégés par ces dépôts de plaintes, entrer en désobéissance civile contre toutes les contraintes abusives (et les amendes illégales), et reprendre immédiatement les activités pour tous les professionnels impactés (avec les précautions minimales nécessaires).  L'ensemble des travailleurs et du monde économique (restaurateurs, spectacles, stations de ski, etc...) n'ont pas à se laisser ruiner par des traîtres sans scrupules.  Et les élus locaux doivent aussi être mis devant leurs responsabilitésL'obéissance soumise bascule très vite dans la complicité. (exemples de résistance à #St-Brieuc #Aix-en-Provence).

Notre association souhaite participer à ce combat, voire "porter" certaines de ces plaintes si cela est nécessaire (notamment à la place des médecins tenus à une certaine réserve...).  Nous l'avons déjà proposé dans le post-ci-dessous.  Nous attendons vos suggestions, soutiens et partages sur les réseaux...

(voir un premier argumentaire partiel sur notre page "fil d'actus" -menu du haut).

RESISTANCE et légitime défense


PROCUREURS ?? OUI...

nous le sommes par légitime défense... (21/01/2020)

En confirmation de notre analyse visible sur notre page "Covid.19 analyses", nous envoyons dans les meilleurs délais à tous les collectifs de résistants la proposition ci-dessous pour leur proposer de porter une plainte groupée contre les criminels sataniques qui refusent de soigner les malades avec des médicaments sans danger et préfèrent promouvoir les nouveautés onéreuses du BigPharma.
Merci de nous soutenir pour nous aider à faire aboutir ces actions...
Courriers aux collectifs

Merci de nous soutenir pour nous aider à faire aboutir ces actions...



Encore un mensonge...

par omission... (30/12/2020)

Le traitement du Covid par l'IVERMECTINE (principe actif de plusieurs médicaments vieux et pas chers, comme pour l'HCQ !!) apparaît comme remarquablement efficace, et c'est signalé depuis plusieurs mois, et avec des études sérieuses depuis début décembre par des médecins américains de premier plan.  Mais nos autorités regardent ailleurs et le cachent totalement comme leurs meRdias serpillières aux ordres.  (voir sur notre page "Covid.19").


Il faut accuser ces menteurs de "crime organisé"...
Aux Tribunaux, citoyens... pour VOS libertés, et VOTRE santé...



Les mensonges d'Etat...

sont devenus la règle...
acceptée par les citoyens soumis... (12/12/2020)

L'absence de réactions légitimes des citoyens les plus touchés par les hérésies gouvernementales est consternante.  Ni les restaurateurs, ni le monde de la culture, ni les stations de sports d'hiver n'ont encore engagé d'actions groupées et insistantes devant les diverses instances judiciaires.  UNE seule action en Conseil d'Etat ne suffit pas, et son échec (provisoire ?) ne fait que démontrer que plusieurs composantes de cette "RIPOUblique" travaillent CONTRE les intérêts des citoyens et du pays, ce qui justifie d'autant plus la résistance légitime des citoyens contre un état devenu mafieux.  PERSONNE n'a encore attaqué "l'attestation de sortie", qui produit des amendes totalement injustifiées !!, et va devenir une "norme" comme les autres...
Nos dirigeants nous manipulent depuis le début de cette épidémie en jouant sur l'émotion qu'ils ont créée de toutes pièces.  Reprenons quelques constatations "simplistes" (comme disent toujours les escrocs et coupables) :
  • ils ont menti dès le début sur le nombre de morts pour créer une fausse "pandémie" et faire peur aux mougeons, (et évidemment TOUS les meRdias continuent à répéter le "55.000" truqué... et même les "indépendants" le répètent aussi...), il y en a sans doute entre 5 et 10 fois moins "réellement dus au Covid" que les 55.000 qu'ils annoncent, et même le "supplément INSEE" sur les années précédentes est de l'ordre de la moitié..., et comprend tous les décès provoqués par les conséquences des crimes gouvernementaux (cancers, AVC, infarctus, tous "abandonnés", ET Covid non soignés selon la procédure officielle "Doliprane, Domicile, Réanimation, Décès"...),
  • ils ont interdit de soigner dès le début (voir ci-dessus), puis interdit certains médicaments possibles, voire fait piquer au Rivotril dans les Ehpad, ce qui constitue une véritable "euthanasie organisée",
  • maintenant qu'il n'y a plus de "vagues de décès", ils utilisent des tests trafiqués pour gonfler des "cas de contaminés" qu'ils sous-entendent "malades, contagieux, dangereux," ce qui est évidemment complètement faux,
  • ils ruinent le pays et les travailleurs indépendants pour asservir un maximum de citoyens à leurs prestations d'aides,
  • il y a eu suffisamment de réactions, critiques, résistances, y compris chez des médecins et spécialistes de renom international, et dans tous les pays du monde (35.000 signataires pour "Great Barrington", des milliers en France) pour justifier cette analyse très simple,
  • le grand cinéma de la course aux vaccins est une remarquable démonstration du bidonnage total de cette opération "financière" mondiale,
  • il est donc clair que toute cette grande manipulation est coordonnée par les tenants du N.O.M. (Nouvel Ordre Mondial) qui vise à asservir la planète aux profits de quelques financiers sataniques (dont évidemment le BigPharma),
  • la conclusion est donc facile :  on ne sortira de ce véritable "crime organisé" qu'en mettant en place des informations honnêtes pour la population (par des groupes de médecins et scientifiques non corrompus), en proposant aux citoyens des mesures utiles et efficaces, sans contraintes abusives, et en mettant en accusation par des milliers de plaintes (avec l'aide de tous les avocats déjà convaincus) tous les escrocs et assassins qui ont organisé cette catastrophe mondiale aussi inutilement meurtrière. (voir les chiffres officiels extrêmement faibles des décès en Afrique, malgré des systèmes de soins loin des normes et moyens de ceux de l'Occident).

AUX TRIBUNAUX,  CITOYENS.... contre les menteurs,
le moment est maintenant venu de la
DESOBEISSANCE CITOYENNE et d'une légitime résistance !!!
Nous refusons le "néo-collectivisme" imposé par le N.O.M.


(ajout du 14/12)
Une première proposition d'action de résistance organisée pourrait être de mettre en place un "Comité médical citoyen" destiné à contredire les évaluations mensongères du gouvernement et à fixer des "valeurs d'évaluation de l'épidémie" honnêtes, d'en informer largement la population, et de ne suggérer que des mesures sanitaires strictement nécessaires et n'attaquant pas inutilement les libertés individuelles.
Messieurs les scientifiques et diverses associations "résistantes", c'est à nous de jouer.... Appel -alphabétique- à tous les "référents" Caumes, Delépine, Fouché, Perronne, Raoult, Toussaint, Toubiana, (et tous ceux oubliés provisoirement), ainsi qu'à leurs associations...

Nouveau documentaire...

explosif... (08/12/2020)

voir sur la page "Covid.19 - analyses"

Vous avez dit "complot" ?...

tiens donc... (26/11/2020)

Voici une nouvelle pièce à l'appui de nos accusations contre les criminels sataniques qui sont en train de nous réduire en esclavage, grâce à la passivité des "grenouilles à l'eau tiède" et des #AveuglesSoumis servo-lavés.  S'il vous faut encore des arguments après le dernier discours du psychopathe Elyséen, votre cas semble grave, mais peut-être n'est-il pas encore désespéré ?? Pour ne pas mourir idiots, écoutez quand même M. Macron pendant seulement QUATRE minutes.  En rapprochant ce document de sa dernière allocution (24/11), sa malhonnêteté intrinsèque, sa capacité de mensonges d'acteur suffisant et narcissique ("je ne transigerai jamais sur les libertés et la démocratie...") devraient vous ouvrir les yeux.  Et s'il faut vous le répéter, si vous n'osez pas voir c'est que vous êtes un "complice passif" (pas loin du "collabo", et donc un ennemi des citoyens Français).

l'interview.

et voici quelques éléments précis et internationaux pour votre réflexion.
(le "plan Covid19" est programmé jusqu'en 2025 !!)


LEGITIME défense et RESISTANCE citoyenne...

grenouilles eau tiède



Allo, les Prud'hommes ??

AIDEZ les commerçants svp... (13/11/2020)

L'actualité nous conduit à revenir sur la proposition que nous avions faite depuis six mois (voir plus bas...) et qui n'a malheureusement pas connu d'écho suffisant sur les réseaux sociaux où nous l'avons largement affichée...  Nous allons donc poster directement aux Prud'hommes (six conseils du sud-ouest pour commencer) le courrier ci-joint, et nous espérons que des lecteurs de toute la France, pour nous aider, voudront bien le transmettre à ceux de leur région.  Nous disposons de plus de 4000 élus, sans doute très majoritairement en phase avec les critiques des citoyens contre nos dirigeants menteurs et criminels, il nous semble donc vital de demander leur soutien.  Merci de faire passer, de signer, et d'adresser aux conseillers de votre région.

notre courrier de ce jour (clic droit- afficher)
Courrier aux Prud'hommes

pour le télécharger.

pour trouver l'adresse des Conseils dans toute la France...
(taper votre n° de département et ajouter l'adresse sur notre modèle de courrier)
MERCI à l'avance de votre participation...
(et d'un soutien à notre association...??)

RESISTANCE et légitime défense


dépôt de 6 courriers pour commencer, qui va suivre ?
Courriers à 6 Prud'hommes


Rappel et résumé...

de l'article ci-dessous... (23/08/2020)

Pour revenir sur la réflexion que nous avons menée en mai dernier, qui n'a encore trouvé aucun écho significatif alors que tous les acteurs et commentateurs résistants écrivent (chaque jour ou presque) "mais que faire ?", il nous semble judicieux de simplifier et résumer la proposition pour qu'elle semble plus accessible aux citoyens.  Il est évidemment difficile d'envisager (comme nous l'avons écrit en mai dernier) que les avis éventuels des Conseillers prud'homme s'imposent au gouvernement et administrations diverses.  Mais il nous semble que leur seule diffusion active dans les réseaux sociaux (et médias encore honnêtes : il en reste quelques-uns) serait de nature à imposer à nos dirigeants un "poids démocratique" qui les obligerait à infléchir certaines décisions, plus efficacement par exemple que les seules manifestations de rue, aussi légitimes qu'elles soient dans leurs réclamations.
Nous continuons donc à penser que cette piste d'action devrait être testée, notamment en attendant quelques actions en justice, qui auraient l'avantage d'une légalité indiscutable.

RESISTANCE et légitime défense


Analyse sans détours...

de notre soumission... (03/05/2020)

Quelles solutions ???
Un coup d'Etat légal ??


(mise à jour du 15/05) - En fait il faudrait utiliser nos Conseillers prud'homme comme un "Conseil Constitutionnel" ou un "Conseil d'Etat" du peuple... puisqu'on les a élus aussi, alors que les autres sont nommés par leurs copains-coquins qui nous trahissent et nous rackettent depuis 50 ans...  Alors, on y réfléchit sérieusement.??

(préliminaire : "satanique" n'est pas une insulte, mais un adjectif signifiant "qui semble inspiré par l'esprit du mal, diabolique, pervers" et "meRdia" nous semble le meilleur qualificatif pour distinguer des quelques organismes d'information honnêtes ceux qui mentent délibérément dans les 3/4 de leurs articles ou émissions).

1. L'analyse :  Ne revenons pas sur l'ensemble des reproches que nous devons faire à nos gouvernants sur l'ensemble de cette crise sociale et politique que constitue l'épidémie de Covid19.  Nous avons tous lu, vu, entendu, des centaines (milliers !) de témoignages, vidéos, articles, listant jour après jour et heure après heure, les mensonges, forfaitures et trahisons de nos dirigeants.  Dans le monde "réel" quiconque aurait commis le centième de ces crimes (ici, contre le pays et ses citoyens) aurait été immédiatement démis de ses fonctions, mis en garde à vue, et interdit d'emploi public ou administratif.
Mais nous avons été efficacement si bien "servo-lavés" depuis 50 ans que nous ne sommes plus capables d'oser seulement qualifier les actes et paroles de nos dirigeants, de leur appliquer le mépris qu'ils méritent, et de les accuser avec les termes et arguments qui sont évidemment légitimes en pareil cas.  Aucun commentateur, aussi "opposant" qu'il soit à cet état de choses, n'échappe à la soumission-paralysie lorsqu'il s'agit de chercher une solution pour sortir de cette "haute trahison généralisée".  Même les Zemmour ou Bercoff s'arrêtent avant le "lèse-majesté", ne parlons pas d'un Bilger qui va jusqu'à "ne pas supporter que l'on doute du pouvoir". Aucun élu d'opposition n'est plus efficace...
La question est donc aujourd'hui sans réponse :  que peut-on faire pour sortir de cette situation ? Nous ne sommes pas adeptes d'une "révolution de rue" (dont l'histoire ne donne aucun exemple de résultat satisfaisant), ni d'un "coup d'état militaire" (encore bien faudrait-il que ceux d'aujourd'hui en aient le courage !  ou ne soient pas inféodés au pouvoir satanique qui les nomme...).  Et notre institution judiciaire, dans sa forme actuelle, choisit visiblement les plaintes qu'elle accepte d'instruire rapidement et pas impartialement (Fillon/8jours/action immédiate, vs Ferrand/3ans/rien, la comparaison est facile !).  Elle ne nous garantit donc aucun traitement rapide de nos plaintes contre ces élus sataniques, d'où l'idée qui nous est venue de ce qui pourrait constituer un véritable "coup d'état légal".  LA question posée dans cette proposition est évidemment celle de la représentativité et donc de la possible "légitimité" des acteurs de ce coup d'état, dont la procédure n'a jamais été prévue par nos lois en vigueur.  Le régime s'auto-protège efficacement...

2. La solution possible :  Nous les avons trouvés !!! (les acteurs).  Il s'agit des 4.200 élus que sont les Conseillers Prud'hommes (210 conseils, de 5 sections, de 4 élus).  Vous lisez bien :  là où actuellement 300 députés godillots (voire mis en examen comme leur Président Ferrand, qui ose même inverser les résultats de votes !), quelquefois réduits à une minable cinquantaine en séance, nous imposent une rafale de lois liberticides et criminelles, nous pourrions demander à 4.200 représentants élus de la population de nous représenter, d'examiner nos accusations contre le pouvoir en place, et de mettre celui-ci en demeure de respecter nos demandes et la "démocratie", sous peine d'une mise en accusation immédiate pour "haute trahison et crimes d'état" devant la Cour de Justice de la République, et/ou devant toute nouvelle juridiction créée à cet effet si nécessaire (si cette institution purement "fantoche" refuse de jouer son rôle).
Ce serait en quelque sorte une mise en application instantanée du fameux "RIC" (ou RIP) que les gilets jaunes et une majorité de citoyens réclament à cor et à cri (et qu'on n'est pas près de leur accorder !).  Et si une vraie majorité (des 3/4 par exemple) de ces élus-citoyens acceptait une proposition, la légitimité de cette demande serait indiscutable. Rappelons que ces élus "bénévoles" ont à cœur de s'occuper des intérêts de la population (dans le monde du travail) et que leur motivation est donc infiniment plus honnête et respectable, par principe, que celle des nombreux prostituliticiens qui ont fait de la politique leur gagne-pain, dans leur meilleur intérêt personnel, et contre les intérêts du pays et des citoyens.

3. La procédure envisageable :  Les citoyens, par le biais d'associations et collectifs locaux (à l'exclusion de tout organe actuellement en place :  parti politique ou syndicat), soumettent des réclamations à l'ensemble des Conseils Prud’hommes (sur n'importe quel sujet contesté).  Cela ne fait que 210 courriers (2 par département), donc rien d'insurmontable !!  Si les Conseillers rendent un avis favorable, avec une majorité des 3/4 par exemple, ces propositions prennent force de loi et s'imposent de droit au gouvernement et aux assemblées (députés et sénateurs).  Si ceux-ci ne mettent pas en œuvre sous 48h les décrets nécessaires à leur application provisoire, une plainte est déposée en Cour de Justice de la République contre l'ensemble des élus et Administratifs concernés.

Quelques exemples de demandes précises, envisageables pour nous libérer immédiatement du totalitarisme et du racket mafieux (étant entendu qu'il est plus facile d'intervenir d'abord sur les questions "simples" et que les problèmes de /budgets des hôpitaux, /salaires des soignants, /rémunérations des élus, /prise en compte du vote blanc, /etc... et toutes autres questions "essentielles et de fond" devront être traitées par d'autres voies….).  Mais on pourrait très vite obtenir :
-l'abolition de l'attestation de déplacement inutile (et de toutes les verbalisations abusives venues de ce chef),
-l'autorisation (naturelle !) à chaque médecin de soigner ses patients sans intervention du pouvoir politique,
-l'autorisation de circuler immédiate, y compris à vélo, et en respectant les règles de sécurité, dans tous les espaces libres et naturels (plages, campagne, forêts, allées vertes...),
-l'autorisation immédiate de reprise des activités sportives individuelles ou "sans contact" (jogging, marche, randonnée, course, golf, tennis, voile, surf, canoë/kayak, etc.),
-la réouverture autorisée des commerces à la libre appréciation de chaque exploitant avec respect des règles de sécurité en cours (aucun citoyen inquiet n'est obligé de s'y rendre!),
-la mise en place d'une tolérance immédiate de 15km/h sur toutes les "limitations de vitesse" actuellement en place,
-la suppression immédiate du report indéfini des retraits de points qui doivent avoir une durée fixe et limitée,
-la réduction provisoire et immédiate de 30 % des indemnités d'élus nationaux, dans l'attente de la réforme légale de leurs conditions de dédommagement (ce ne sont pas des "salaires"),
-etc...
il y en aura évidemment quelques centaines d'autres à venir très vite...

et nous voilà brutalement de retour en "vraie" DEMOCRATIE...

RESISTANCE et légitime défense citoyenne !!!...


pas voyous mais soumis ! ! !  #AveuglesSoumis

ignorance indifference